Remèdes à la bronchite

Écrit par les experts Ooreka

 

De génération en génération, des astuces et remèdes de grand-mère se transmettent pour prévenir et guérir les symptômes de la bronchite.

Face au nombre impressionnant de remèdes, il est presque impossible d'établir une liste exhaustive des remèdes de grand-mère utilisés pour soigner la bronchite. Cependant, les recettes utilisent souvent les mêmes plantes, sous formes crues ou cuites, ou intégrées dans diverses préparations comme : des sirops, des boissons chaudes ou des cataplasmes.

Remèdes bronchite : la consommation de légumes ou de fruits

Certains légumes ou fruits consommés directement à l'état cru, ou cuits, soulagent les symptômes de la bronchite :

  • L'ail est antiseptique et immunostimulant. Il est consommé cru au sein de l'alimentation quotidienne (1 gousse d'ail frais par jour serait l'idéal) ou sous forme de jus d'ail frais, avec ou sans ajout de sucre.
  • L'oignon a des propriétés anti-inflammatoires, anti-infectieuses, expectorantes et fluidifiantes. Il peut être consommé de plusieurs manières : cru ou cuit au sein de l'alimentation quotidienne ; sous forme de jus d'oignon cru, mélangé avec un peu de sucre et d'eau.
  • Le raisin est expectorant et peut être facilement consommé cru ou sous forme de jus de raisin.
  • L'amande est riche en minéraux (calcium, magnésium et potassium). Elle se consomme crue au sein de l'alimentation quotidienne ; sous forme de poudre d'amandes par exemple dans un jus d'orange ou de citron ou sous forme de lait d'amande.
  • Le navet est consommé sous forme de jus de navet cru additionné de sucre.
  • Les graines de fenugrec et de nigelle sont consommées en mélange après avoir été réduites en poudre.

Bon à savoir : inversement, la consommation de charcuterie augmente les risques de développer une bronchite chronique).

Michael Möller / EyeEm / Getty

Les sirops

Pour calmer la toux, sèche ou grasse, les sirops sont des préparations privilégiées. De nombreuses recettes de sirops à base de plantes existent, les plantes les plus utilisées étant l'oignon et le thym :

  • Le sirop à l'oignon :
    • des recettes à base d'oignons et de miel, cuits lentement ;
    • des recettes à base d'oignons rouges cuits avec du sirop d'érable ou du sucre brun, du miel et des citrons ;
  • Le sirop de thym :
    • préparé à partir de feuilles de thym séchées, d'eau et de sucre ;
    • une décoction de thym additionnée de sucre pour former le sirop.

Les boissons chaudes

Beaucoup de plantes peuvent être infusées pour calmer les symptômes de la bronchite, seules ou en mélange avec d'autres ingrédients :

  • le thé vert ;
  • les infusions de diverses plantes : en général 20 g de plantes ou de parties de plantes séchées pour 1 litre d'eau, à raison d'une tasse 3 fois par jour :
  • des préparations associant souvent le miel, le lait ou le citron :
    • Du lait chaud avec du miel pour calmer la toux sèche. Le miel de pin est le plus indiqué pour la bronchite ;
    • Un jus de citron chaud avec du miel. Le citron est détoxifiant, antiseptique et immunostimulant ;
    • Le curcuma dans du lait chaud ou de l'eau salée ;
    • Un mélange de gingembre, de poivre et de clous de girofle infusé dans du thé vert ;
    • Une boisson chaude préparée avec du thym, du miel et du citron ;
    • Une boisson chaude réalisée à base d'oignons, de vinaigre (préférentiellement le vinaigre de cidre) et de miel.
    • Une gelée préalablement préparée avec du citron, du miel et du gingembre frais peut être diluée dans une boisson chaude (thé, tisane).

Les cataplasmes

Pour calmer la gêne respiratoire et les sensations de chaleur dans la poitrine, les cataplasmes sont des remèdes utilisés depuis très longtemps :

  • Une épaisse couche d'argile (environ 1 cm) préalablement tiédie peut être appliquée sur le dos et le thorax et laissée en place pendant 2 à 4 heures.
  • Le cataplasme de moutarde : Une pâte est obtenue en dissolvant la farine de moutarde dans un peu d'eau froide ou tiède. Cette pâte est appliquée au niveau de la poitrine pendant une quinzaine de minutes ; le plus dur étant de s'approvisionner en farine de moutarde !
  • Le cataplasme aux pommes de terre : Des pommes de terre cuites vapeur sont écrasées et appliquées sur le thorax pendant 2 heures. Ce cataplasme peut être répété plusieurs fois dans la journée.

Les autres remèdes

D'innombrables recettes et astuces circulent pour prévenir et soulager les symptômes de la bronchite. En-dehors des fruits et légumes, des sirops, des boissons chaudes et des cataplasmes, quelques autres recettes se démarquent :

  • Brûler un oignon et inhaler les vapeurs.
  • Prendre un bain chaud contenant 200 g de thym, avant le coucher.
  • Effectuer une inhalation avec des feuilles d'eucalyptus.
  • Réaliser des gargarismes d'eau salée deux fois par jour.

Les remèdes de grand-mère ont fait leurs preuves depuis des décennies pour soulager nombre de maux. Ils peuvent contribuer à soigner une bronchite aiguë bénigne. Cependant, ils ne peuvent se substituer à une prise en charge médicale dans certaines circonstances :

  • chez les personnes fragiles : les bébés et les jeunes enfants ; les personnes âgées ; les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes atteintes de maladies graves ;
  • lorsque les symptômes de la bronchite ne s'améliorent pas ou s'aggravent après quelques jours ;
  • lorsque de nouveaux symptômes apparaissent après quelques jours.

Il est alors indispensable de consulter un médecin pour avis médical.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !