Pneumologue pour la bronchite chronique

Écrit par les experts Ooreka

 

La bronchite chronique touche les patients atteints de maladies respiratoires chroniques ou présentant des facteurs de risque (tabagisme actif ou passif, inhalation de substances toxiques). Parfois, aucune cause n'est identifiée pour déterminer l'origine de la bronchite chronique.

En concertation avec les autres professionnels de santé, le pneumologue joue un rôle clé dans le diagnostic et le suivi des patients atteints de bronchite chronique, pour améliorer la qualité de vie des patients et prévenir autant que possible les complications (emphysème pulmonaire, insuffisance respiratoire chronique).

Pneumologue et bronchite chronique : son rôle

Ses missions

Le pneumologue est un médecin spécialisé dans la prise en charge :

Il exerce soit en cabinet privé, soit en milieu hospitalier. Dans le cas des pathologies respiratoires, le pneumologue :

  • prévient les facteurs de risque de maladies pulmonaires ;
  • diagnostique et évalue les pathologies ;
  • prescrit les traitements et réalise les soins des patients.

Selon les pathologies, le pneumologue est en interaction avec l'allergologue, le cancérologue, le tabacologue, l'infectiologue, le neurologue et/ou le médecin du travail.

Les examens pratiqués

Le pneumologue prescrit et réalise l'ensemble des examens qui explorent et évaluent les fonctions respiratoires et l'état des poumons :

  • l'analyse des symptômes (dyspnée, toux, douleur thoracique, hoquet, cyanose, apnée, insuffisance respiratoire aigüe) ;
  • les explorations pneumologiques (ECBC, gaz du sang, intradermoréaction à la tuberculine) ;
  • les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) ;
  • les examens de l'apnée du sommeil ;
  • les examens endoscopiques (bronchoscopie, LBA, biopsies pulmonaires) ;
  • les techniques d'imagerie pulmonaire (radiographie, scanner, IRM).

Le pneumologue analyse les résultats de ces examens pour établir le diagnostic de la pathologie pulmonaire éventuellement associée à la bronchite chronique, et pour suivre l'évolution de la fonction respiratoire au cours de la bronchite chronique.

Maladies nécessitant l'intervention d'un pneumologue

L'asthme

Le pneumologue n'est pas le professionnel de santé central dans la prise en charge de l'asthme. En effet, cette pathologie est le plus souvent diagnostiquée et traitée par le médecin traitant et/ou l'allergologue. Le pneumologue intervient cependant dans la prise en charge pluridisciplinaire à plusieurs niveaux :

  • Au moment du diagnostic pour évaluer la fonction respiratoire ;
  • Lors de l'instauration du traitement de fond pour déterminer le traitement optimal en concertation avec les autres médecins ;
  • Dans le suivi du traitement de l'asthme contrôlé pour évaluer régulièrement la fonction respiratoire ;
  • En cas d'asthme sévère, lorsque la fonction respiratoire est fortement altérée au cours des crises.

La BPCO

Dans les premiers stades de la BPCO, le suivi du patient est généralement assuré par le médecin traitant qui coordonne la prise en charge pluridisciplinaire. Cependant, l'avis du pneumologue est requis dans certaines circonstances :

  • pour confirmer le diagnostic de BPCO en cas de doute ;
  • si le médecin traitant soupçonne une forme sévère de BPCO ;
  • pour prescrire et réaliser des examens complémentaires en fonction de l'histoire de la maladie et des symptômes ;
  • pour prescrire certains actes spécifiques (réhabilitation respiratoire) ou certains traitements particuliers (nébulisation, oxygénothérapie, ventilation non invasive).

Dans les stades plus évolués de la maladie, le pneumologue reçoit le patient 1 à 2 fois par an pour :

Lorsque la BPCO est stable sous traitement, le pneumologue joue un rôle central dans le suivi du patient :

  • Il coordonne la prise en charge pluridisciplinaire.
  • Il programme la réhabilitation respiratoire et les séances d'entraînement à l'exercice pour les patients atteints d'insuffisance respiratoire chronique.
  • Il prend en charge les exacerbations et les complications quel que soit le stade de la maladie. 
  • Il participe à l'éducation thérapeutique du patient en collaboration avec les autres intervenants.

La mucoviscidose

La mucoviscidose est une maladie génétique qui touche plusieurs organes dont les poumons. Elle provoque une obstruction des bronches et des sécrétions bronchiques très épaisses. Le patient atteint de mucoviscidose souffre ainsi très jeune de bronchite chronique, avec des infections respiratoires nombreuses et répétées.

Le diagnostic, la mise en place du traitement et le suivi des patients sont assurés par une équipe hospitalière pluridisciplinaire appelée CRCM (Centre de Ressources et de Compétences en Mucoviscidose).

Le pneumologue fait partie de cette équipe et apporte sa contribution pour tous les aspects qui concernent la fonction respiratoire et l'état pulmonaire du patient :

  • l'évaluation et le suivi de la fonction respiratoire ;
  • la prescription des médicaments pour prévenir et ralentir la dégradation de la fonction respiratoire ;
  • le traitement des infections pulmonaires et bronchiques ;
  • la prescription et l'évaluation de la kinésithérapie respiratoire ;
  • la réhabilitation respiratoire et l'éducation thérapeutique du patient.

L'évolution de la mucoviscidose entraîne l'apparition progressive de complications (essoufflement, bronchopneumopathie obstructive voire insuffisance respiratoire). Lorsque la fonction respiratoire est trop altérée, la greffe pulmonaire peut s'imposer.

Autres cas de bronchite chronique

En-dehors de la bronchite chronique associée à des pathologies respiratoires graves, le pneumologue exerce plusieurs rôles dans le suivi des bronchites chroniques sans cause connue ou touchant des patients à risque :

  • l'évaluation de la fonction respiratoire au moment du diagnostic et tout au long de la bronchite chronique ;
  • la recherche de la cause de la bronchite chronique ;
  • la prescription du traitement et l'évaluation de son efficacité ;
  • le traitement des épisodes de bronchite aiguë ;
  • l'éducation thérapeutique des patients : arrêt du tabac, conseils sur l'alimentation et l'hygiène de vie, recommandations pour les activités sportives, protections individuelles et collectives en milieu de travail.

Le pneumologue agit en concertation avec le tabacologue pour inciter le patient fumeur à l'arrêt du tabac. De même, il exerce en collaboration avec le médecin du travail dans le cas des patients inhalant des substances toxiques en milieu professionnel.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !