Bronchite allergique

Écrit par les experts Ooreka

 

La bronchite allergique est une forme particulière de bronchite aiguë dans laquelle l'inflammation a une origine allergique. La bronchite allergique peut être chronique, puisqu'elle dure tout au long de l'exposition à l'allergène en cause et survient à chaque nouvelle exposition à l'allergène.

La bronchite allergique survient principalement dans 3 contextes :

  • La bronchite spastiquedu patient asthmatique est très souvent une bronchite allergique, l'asthme étant majoritairement d'origine allergique ;
  • La bronchite allergique chez une personne non asthmatique est une bronchite aiguë provoquée par une exposition à un ou des allergènes. Cette bronchite ne s'accompagne pas des symptômes spécifiques de l'asthme ;
  • L'aspergillose broncho-pulmonaire allergique est une forme particulière de bronchite allergique liée à l'infection par un champignon.

Bronchite allergique : ses caractéristiques

Qu'est-ce qu'une réaction allergique ?

La réaction allergique est une réaction immunitaire inadaptée de l'organisme, lorsqu'il est exposé à une substance de l'environnement appelée allergène.

Lors de la première exposition à l'allergène, la réaction allergique engendrée est comme gardée en mémoire par l'organisme. Le système immunitaire est dit sensibilisé à l'allergène. Dès lors, toute nouvelle exposition à l'allergène entraînera une réaction allergique identique à la première ou d'intensité croissante au fur et à mesure des expositions.

Les réactions allergiques sont nombreuses et variables :

  • des réactions cutanées (type urticaire) ;
  • des réactions ORL (type rhinite) ;
  • des réactions respiratoires (type bronchite) ;
  • des réactions digestives (type diarrhées et/ou vomissements) ;
  • des réactions de tout l'organisme (œdème de Quincke, choc anaphylactique). 

À noter : Au fur et à mesure des expositions à l'allergène, si la réaction allergique s'amplifie, l'éviction de l'allergène devient indispensable.

En théorie, toute substance de l'environnement peut constituer un allergène. Les allergènes peuvent être classés en plusieurs catégories :

  • les allergènes alimentaires (exposition par ingestion) ;
  • les allergènes environnementaux (exposition par inhalation ou par contact) ;
  • les allergènes médicamenteux (exposition par ingestion, inhalation ou contact).

La bronchite allergique

La bronchite allergique est une bronchite aiguë dans laquelle l'origine de l'inflammation est une exposition à un allergène. Les phénomènes provoqués sont identiques à ceux des autres causes de bronchite aiguë et les symptômes sont donc les mêmes, hormis la fièvre qui est généralement absente.

La bronchite allergique peut être associée ou non à d'autres types de réactions allergiques (réactions cutanées, rhinite allergique).

La bronchite allergique est fréquente chez le sujet asthmatique, mais aussi chez les personnes allergiques non asthmatiques.

Remarque : Certaines professions présentent un risque de développer des bronchites allergiques en-dehors de tout contexte asthmatique. Les professions concernées sont celles impliquant une exposition répétée et/ou prolongée à des substances irritantes (fumées, produits chimiques) ou à des poussières fines (farines, poudres). Ces allergies peuvent dans certains cas contraindre les personnes atteintes à se reconvertir professionnellement.

Le diagnostic de bronchite allergique, hors du contexte de l'asthme, est rarement confirmé la première fois. La coïncidence entre la répétition des épisodes de bronchites et les expositions renouvelées à un ou des allergènes oriente progressivement le médecin vers le diagnostic de bronchite allergique. Le médecin traitant peut orienter le patient vers un allergologue pour effectuer les tests d'identification des allergènes en cause.

Le traitement de la bronchite allergique comporte 2 aspects :

  • le traitement classique des symptômes de la bronchite aiguë ;
  • le traitement de la réaction allergique :
    • l'éviction de l'allergène si possible ;
    • des anti-histaminiques ;
    • des corticoïdes inhalés ;
    • une désensibilisation si le nombre d'allergènes est réduit.

L'aspergillose broncho-pulmonaire allergique (ABPA)

Les maladies liées aux champignons de type Aspergillus

Les champignons Aspergillus spp. sont des champignons filamenteux. Leurs spores microscopiques sont présentes dans l'air ambiant et peuvent être inhalées par l'Homme. Le plus souvent inoffensives, elles peuvent parfois provoquer des infections appelées des aspergilloses :

  • L'aspergillose broncho-pulmonaire allergique (ABPA) est une forme particulière et rare de bronchite allergique ;
  • L'aspergillome est une atteinte pulmonaire dans laquelle le champignon se loge dans une cavité pulmonaire préalablement créée par une maladie comme la tuberculose ;
  • La sinusite aspergillaire : Le champignon se loge au niveau des sinus, entraînant une obstruction nasale et des maux de tête caractéristiques. Cette pathologie est bénigne chez les personnes en bonne santé, mais elle est grave chez les patients présentant un déficit immunitaire.
  • L'aspergillose invasive touche uniquement les patients avec un déficit immunitaire. Le champignon provoque une infection générale de l'organisme, cette infection pouvant être mortelle.

Bon à savoir : Sur les 300 espèces connues d'Aspergillus, seule une dizaine est reconnue pathogène pour l'Homme. Aspergillus fumigatus est l'espèce la plus impliquée, responsable de 80 % des cas d'aspergilloses.

Définition de l'ABPA

Maladie qui survient principalement chez les sujets asthmatiques entre 50 et 60 ans ou chez les patients atteints de mucoviscidose au début de l'âge adulte, l'ABPA correspond à une réaction allergique respiratoire en réponse à l'inhalation de spores de champignons (Aspergillus fumigatus le plus souvent, même si d'autres espèces peuvent être rencontrées).

La réaction allergique provoque une inflammation des bronches, induisant une production de mucus, une hyper-réactivité des bronches et des bronchectasies. Cette réaction allergique peut devenir chronique, puisque les spores du champignon sont présentes dans l'air ambiant que nous respirons tous les jours. 

Bien qu'il existe des ABPA sans symptômes, les symptômes de l'ABPA sont classiquement proches des symptômes de l'asthme :

  • une toux grasse avec des expectorations de bouchons muqueux de couleur brune ;
  • une fièvre modérée ;
  • des douleurs thoraciques ;
  • une dyspnée progressive (respiration anormale) ;
  • une hyper-réactivité bronchique ;
  • des hémoptysies (crachats de sang) ;
  • une faiblesse générale accompagnée parfois d'un amaigrissement.

Diagnostic et traitement de l'ABPA

Le diagnostic de l'ABPA est déterminé grâce à différents examens :

  • des tests cutanés spécifiques ;
  • des analyses de sang (augmentation des polynucléaires éosinophiles, augmentation des immunoglobulines de type E) ;
  • une radiographie thoracique et/ou un scanner pour détecter d'éventuelles lésions bronchiques (atélectasies, bronchectasies) ;
  • des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) pour mettre en évidence un trouble obstructif.

Les médecins définissent 5 stades d'évolution de l'ABPA en fonction du niveau de gravité croissant de la maladie :

  • aigu ;
  • en rémission ;
  • récidivant ;
  • exacerbé ;
  • association d'un asthme nécessitant un traitement par corticoïdes et d'une fibrose pulmonaire.

Le traitement de l'ABPA est indispensable pour limiter les risques d'évolution vers la fibrose pulmonaire :

  • des corticoïdes inhalés ou par voie orale, pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois ;
  • un antifongique par voie orale dont l'efficacité est parfois controversée.

Remarque : l'ABPA évolue différemment en fonction de chaque personne. Certains patients peuvent avoir des phases de rémission très longues après un traitement. Mais globalement, les rechutes sont fréquentes, surtout lorsque le patient souffre d'autres troubles pulmonaires associés.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !