Bronchite et antibiotiques

Écrit par les experts Ooreka

 

Le recours aux antibiotiques (médicaments contre les infections bactériennes) est relativement rare dans le cas de la bronchite.

La bronchite aiguë simple est une pathologie infectieuse le plus souvent d'origine virale : les antibiotiques sont totalement inefficaces sur la maladie. La bronchite chronique, elle, n'est pas une maladie infectieuse et ne peut donc pas être directement prise en charge par des antibiotiques.

En revanche, le bronchitique chronique présente des épisodes plus ou moins nombreux de bronchite aiguë (exacerbations). Certaines de ses exacerbations sont d'origine bactérienne et requièrent un traitement antibiotique.

La bronchite aiguë chez le bébé et l'enfant

Les bronchites aiguës du bébé et de l'enfant sont très fréquentes, à l'image des bronchiolites. Ces infections respiratoires basses sont le plus souvent d'origine virale. Les antibiotiques sont donc inefficaces pour soigner ces maladies.

La bronchite aiguë reste bénigne chez le bébé et l'enfant en bonne santé, elle guérit spontanément en 2 à 3 semaines. Cependant, une attention particulière doit être prise dans certaines circonstances :

  • Chez les enfants fragiles ou atteints de maladies graves : la bronchite peut facilement se compliquer d'une surinfection bactérienne nécessitant un traitement par antibiotiques.
  • La persistance d'une fièvre élevée (au-delà de 38,5°C) pendant au moins 3 jours doit amener à consulter un médecin pour vérifier le diagnostic de bronchite. Il faut notamment écarter l'hypothèse d'une pneumopathie, qui peut nécessiter une antibiothérapie.

La bronchite aiguë chez l'adulte

La bronchite aiguë chez l'adulte en bonne santé est une infection respiratoire basse très fréquente. Cette maladie est très souvent d'origine virale, et les antibiotiques sont donc totalement inefficaces. Les études ont clairement montré que les antibiotiques n'ont pas d'effet :

  • sur l'évolution et la durée de la bronchite ;
  • sur le risque de surinfection bronchique ;
  • sur le risque de complications.

La règle médicale est donc de ne pas prescrire d'antibiotiques chez l'adulte en bonne santé. Chez les adultes atteints de pathologies chroniques graves, l'intérêt d'une antibiothérapie est discutée au cas par cas, en fonction de l'état de santé du patient.

La bronchite aiguë reste le plus souvent bénigne et guérit spontanément en une dizaine de jours, la toux pouvant persister pendant une quinzaine de jours. Des expectorations purulentes ne sont pas obligatoirement le signe d'une surinfection bactérienne. Cependant, dans certaines circonstances, il est important de consulter un médecin pour évaluer l'intérêt d'une antibiothérapie :

  • Lorsque la fièvre reste supérieure à 38,5°C pendant au moins 3 jours :
    • Le diagnostic de bronchite doit être confirmé et le risque de pneumopathie doit être écarté ;
    • La bronchite peut être d'origine bactérienne : quelques bactéries provoquent rarement des bronchites aiguës (Mycoplasma pneumoniæ, Chlamydia pneumoniæ et Bordetella pertussis) ; un traitement par antibiotiques sera alors nécessaire ;
  • Lorsque la toux persiste au-delà de 3 semaines, des examens complémentaires sont prescrits. La coqueluche doit notamment être écartée chez les patients non vaccinés.

Les exacerbations de bronchite chronique

Les exacerbations de bronchite chronique ne sont pas toujours d'origine infectieuse. Lorsqu'elles sont infectieuses, elle peuvent être virales (le plus souvent) ou bactériennes. La prescription d'antibiotiques reste donc limitée et réservée à certaines circonstances.

Le recours à l'usage d'antibiotiques est basé sur :

  • le type d'exacerbation de la bronchite ;
  • la probable origine bactérienne de l'exacerbation ;
  • la fonction respiratoire du patient avant l'exacerbation.

Les exacerbations de bronchite chronique sont classées en 3 catégories pour le recours aux antibiotiques :

  • L'exacerbation de bronchite chronique simple : Les antibiotiques ne sont pas recommandés, même en présence de fièvre.
  • L'exacerbation de bronchite chronique obstructive : Les antibiotiques sont réservés aux patients présentant certains symptômes : une aggravation de la gêne respiratoire ; des sécrétions franchement verdâtres ; une augmentation nette du volume des expectorations ; la coexistence d'une autre maladie chez le patient.
  • L'exacerbation de bronchite chronique obstructive avec insuffisance respiratoire chronique : Les antibiotiques sont systématiquement prescrits.

Dans tous les cas, une réévaluation de l'état de santé du patient s'impose après 2 à 3 jours d'évolution de l'exacerbation. Lors de cette réévaluation, l'antibiothérapie peut devenir nécessaire si la fièvre reste supérieure à 38,5°C depuis au moins 3 jours.

Les antibiotiques prescrits

Lorsqu'une bronchite aiguë ou une exacerbation de bronchite chronique requiert un traitement par antibiotiques, le choix de l'antibiotique dépend de l'état de santé du patient :

  • l'état de la fonction respiratoire ;
  • la fréquence des exacerbations (inférieure ou supérieure à 3 par an) ;
  • l'existence d'une autre pathologie chez le patient.

Les antibiotiques choisis doivent être actifs sur les bactéries les plus souvent impliquées dans les surinfections bactériennes : Streptococcus pneumoniæ (pneumocoque), Hæmophilus influenzæ, Branhamella catarrhalis

Généralement, les médecins choisissent l'antibiotique dans les deux groupes suivants :

  • Le groupe 1 regroupe les antibiotiques utilisables en première intention lorsque les exacerbations sont peu nombreuses (plus de 3 par an) ou pour les bronchites aiguës nécessitant une antibiothérapie :
    • l'amoxicilline (pénicilline) (antibiotique de référence) ;
    • des céphalosporines (céfalexine, céfadroxil, céfaclor, céfatrizine) en deuxième choix ;
    • des macrolides (érythromycine, spiramycine, josamycine, roxithromycine, clarithromycine, dirithromycine, azithromycine), les pristinamycines ou la doxycycline, comme alternatives en cas d'allergie aux pénicillines ;
  • Le groupe 2 comprend les antibiotiques utilisables en cas d'échec d'un premier traitement antibiotique, lorsque les exacerbations sont fréquentes (plus de 4 par an) ou si la fonction respiratoire du patient est fortement réduite :
    • l'amoxicilline associée à l'acide clavulanique (antibiotique de référence) ;
    • des céphalosporines (céfuroxime, cefpodoxime, céfotiam) sous forme orale ;
    • certaines fluoroquinolones (ciprofloxacine, lévofloxacine, moxifloxacine).

Remarque : Tous ces antibiotiques sont administrés par voie orale, avec une posologie adaptée à l'âge. La durée de l'antibiothérapie varie de 7 à 10 jours, avec une durée raccourcie à 5 jours pour certains antibiotiques.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !