Sommaire

Le test IDR tuberculine ou Intra Dermo Réaction à la tuberculine est un petit test permettant le diagnostic de la tuberculose. Ce test est également largement utilisé pour vérifier le bon fonctionnement du vaccin BCG (Bilié de Calmette et Guérin) qui protège de la tuberculose.

Mais comment fonctionne ce dispositif ? Est-il sans danger ? Voici un éclairage sur le test IDR tuberculine.

 

Vaccin BCG

Article

Lire l'article Ooreka

IDR tuberculine : qu'est-ce que c'est ?

Qu'est-ce que la tuberculose ?

La tuberculose est une maladie infectieuse due à une bactérie plus communément appelé bacille de Koch. Cette maladie est extrêmement contagieuse. Elle se transmet facilement par voie aérienne. L'OMS estime que le tiers de la population mondiale est infectée par la tuberculose.

Il existe néanmoins un vaccin, appelé BCG capable de protéger contre l'infection. Afin de vérifier si le vaccin est efficace sur un sujet donné (on estime qu'une partie de la population ne réagit pas au vaccin) on peut effectuer un test permettant de vérifier l’efficacité du vaccin. Ce test est également largement utilisé comme outil de diagnostic pour déterminer si une personne est infectée par la tuberculose.

Il existe actuellement en France deux tests commercialisés. Le monotest dit test multipuncture ou « bague » et l'IDR à la tuberculine.

Que signifie IDR ?

L'IDR est l'acronyme d'Intra Dermo Réaction. Il s'agit d'un petit test cutané effectué généralement sur le bras.

Peu douloureux, il permet d'obtenir en quelques jours une information importante sur l'exposition à la tuberculose d'une personne. Il est utilisé en examen de routine.

IDR tuberculine : dans quels cas doit-on réaliser ce test ?

Il existe deux situations où le test IDR tuberculine doit être pratiqué : pour dépister la tuberculose et éventuellement pour tester l'efficacité du vaccin BCG.

IDR tuberculine pour dépister la tuberculose

Les personnes exposées à la tuberculose ont 10 % de risques de développer la maladie.

La primo-infection, c'est-à-dire la période suivant le contact avec l'agent infectieux, qui peut durer plusieurs mois, est dite asymptomatique, elle ne présente pas de signes cliniques. La bactérie, appelée mycobactérium tuberculosis, se trouve à l'état latent dans le corps.

Certaines personnes dont le système immunitaire est amoindri ont plus de risques de contracter la maladie si elles sont exposées. Les personnes travaillant au contact de malades infectés par la tuberculose présentent également plus de risques de développer la maladie. Il est donc important de dépister rapidement les populations à risque. Parmi elles, on trouve :

  • les personnes présentant un déficit immunitaire acquis ou inné (personnes séropositives par exemple) ;
  • les personnels de santé ;
  • les personnes vivant avec un patient infecté par la tuberculose ;
  • les ressortissants de pays où la tuberculose est endémique.

IDR tuberculine pour tester l'absence d'infection avant la vaccination

Le test IDR tuberculine peut être utilisé afin de vérifier l'absence de tuberculose avant la vaccination.

IDR tuberculine pour tester l'efficacité d'un vaccin

La vaccination contre la tuberculose s'effectue en une seule injection. Pour vérifier l'efficacité du vaccin, on peut procéder à un test IDR tuberculine.

Autres cas

L'IDR tuberculine, selon les recommandations de l'HAS peut enfin être utilisé dans deux situations précises :

  • afin de servir de test de référence pour la surveillance du personnel hospitalier ;
  • afin de procéder régulièrement à des dépistages ou des enquêtes sur la tuberculose.

IDR tuberculine : comment se déroule le test ?

Le test IDR tuberculine doit être pratiqué par un médecin ou par un infirmier. Néanmoins, la lecture du test doit toujours se faire par le médecin. Celui-ci consignera les résultats dans le dossier médical du patient et dans son carnet de santé.

L'IDR tuberculine est un test rapide, qui ne dure que quelques secondes. Après avoir désinfecté à l'alcool la peau du patient, on injecte à l'aide d'une seringue une petite solution de tuberculine (0,1 ml) directement sous la peau.

Ce test n'est pas très douloureux mais peut nécessiter chez l'enfant la pause d'un patch de lidocaïne, permettant de rendre ce moment moins difficile.

IDR tuberculine : comment interpréter les résultats du test ?

48 à 72 heures après l'injection de tuberculine, la peau est inspectée. La réaction est dite positive si une zone rouge enflée apparaît. En fonction de la taille de l'induration, on peut déterminer si le patient est infecté :

  • Si la zone d'induration est inférieure à 5 mm : l'IDR est considéré comme négatif, le patient n'a pas été en contact avec le bacille ou la vaccination n'est pas efficace dans son cas.
  • Si la zone d'induration est comprise entre 5 et 10 mm : l'IDR est considéré comme positif et reflète une bonne réponse à la vaccination.
  • Si la zone d'induration est supérieure à 10 mm : l'IDR est positif et se révèle en faveur d'une infection récente.

IDR tuberculine : quelles sont les contre-indications à ce test ?

Il n'y a pas vraiment de contre-indications à passer un test IDR tuberculine. Cependant il existe un cas de figure où le test est contre-indiqué. Il s'agit de l'allergie à un des composants. De même, les personnes souffrant de tuberculose active diagnostiquée ne doivent pas effectuer le test.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider